Rechercher
  • Olivier Clamaron

La préparation et les bienfaits de l'or de l'ayurveda: le ghee

Bonjour, namaste, J’espère que vous allez bien.


Une nouvelle publication à propos de « l’or de l ayurveda « ,le ghi, ou ghee, très présent dans tout le sous continent indien, originaire de la région désertique autour de Jodhpur, mais pas que, car on retrouve aussi des formes de beurre clarifié de lait de vache ou de bufflonne, dans les traditions Berbères/Amazigh ( smen), chez les Peuls, en Éthiopie, au proche orient, en Egypte et même au Brésil.


Le ghee est un beurre qui a été clarifié, après lui avoir ôté la pellicule blanchâtre formée par ses impuretés, et éléments oxydables: lactose et de la caséine du lait qui se forme lorsque l’on le fait fondre et mijoter, à feu très doux, pendant une vingtaine de minutes.

De ce fait, il est plus facile à digérer que le beurre classique et si on l'utilise lors de la cuisson des aliments son point de fumée est plus élevé que de nombreuses matières grasses, 210°C contre 130°C pour le beurre classique.

Lors de sa préparation, le liquide doré se solidifie ensuite et a l avantage de se conserver, à l’abri de la lumière, sans réfrigération pendant une longue durée. Dans un récipient que vous aurez préalablement stérilisé en le faisant bouillir environ 20 minutes.


Selon l’ayurveda, dont il est une des composantes principales, il est considéré comme un aliment sacré, yogique, avec de nombreuses propriétés, en nutrition et en prévention d’ une bonne régénération et santé et celles-ci se renforceraient même avec le temps:

Au Kerala, on parle de ghee centenaire, conservé dans des pots en argile dans la terre avec de grandes propriétés thérapeutiques.


On retrouve également chez les Amazigh cette tradition du ghee vieilli dans la terre.

D'une manière générale, le ghee favoriserait le prana, l’énergie vitale: au niveau des cellules tout comme celle de l’aura.


Il est recommandé en ayurveda traditionnel de consommer une cuillère de ghee, par jour, en particulier lors de la première bouchée. Il lubrifie et purifierait le tube digestif , jusqu’au colon et équilibre la digestion notamment avec les aliments épicés et il aurait une action préventive contre les maladies dégénératives de ces zones.

Il apaise l'estomac, répare la muqueuse intestinale, est riche en oméga3, en vitamines , en caroténoïdes, en antioxydants, en fer, phosphore, calcium. Il favorise l' anti inflammation, le microbiote, fortifie l'immunité, grâce à des composés phénoliques.

Ca reste une matière grasse et sa consommation doit être raisonnable. Il n est pas conseillé en particulier de le mélanger avec les sucres et glucides.


En Inde, il est aussi utilisé dans les soins de la peau, pour la préparation de potions ayurvédiques, et lors de plusieurs rituels religieux majeurs , ainsi que pour les mariages, car il est réputé faire partie de la nourriture des Devas, les divinités hindouistes, notamment Shiva.

D’autant plus, que les vaches sont des animaux sacrés en Inde. Et souvenons nous aussi qu'une des divinités principales en Egypte antique, symbole du féminin sacré et de la fécondité, Hathor, était associée également à une vache.


Merci et bonnes énergies pour vous toutes et tous. Sat nam

#ayurveda #nutrition #alimentation #sante #santenaturelle #prevention #digestion #estomac #intestin #colon #paris #france #domtom #berbere #algerie #maroc #liban #afrique #francophonie #suisse #belgique #quebec #naturopathie


https://vm.tiktok.com/ZMFRF4Q1L/


https://www.olivierclamaron.com/bien-etre-wellness-massages https://vm.tiktok.com/ZMNXxa7rP/ https://www.olivierclamaron.com/ https://www.olivierclamaron.com/blog




16 vues0 commentaire