top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurOlivier Clamaron

Message universel d'appel à la sagesse du cœur en français & in english. R. Tagore. A story of poetry, wisdom, Philosophy.



Video en français

Video in english


Namaste, bienvenue,

Welcome,



Une histoire à méditer du romancier, dramaturge, philosophe, artiste, indien, traduite du bengali, Rabindranath Tagore. Militant de la Liberté et lauréat Nobel de littérature en 1913.


Chacun pourra la méditer à sa façon. Pour ma part, je la ressens comme une dénonciation de la corruption par "l'argent-roi", des illusions et des apparences.

Et surtout pour un appel au retour aux valeurs fondamentales humaines universelles et intemporelles du « cœur »: compassion, empathie, générosité, humilité, celles de la Spiritualité authentique. Qui devraient toutes et tous nous guider, quelles que soient nos fonctions et responsabilités dans cette société.



A story to meditate by the Indian novelist, playwright, philosopher, artist, translated from Bengali, Rabindranath Tagore. Freedom activist and Nobel laureate for literature in 1913.

Everyone can meditate on it in their own way.

For my part, I feel it as a denunciation of corruption by "king money", and of the paradoxes of illusions and appearances.

A call to return to the fundamental universal and eternal values ​​of the heart, compassion, empathy, generosity, humility, those of authentic Spirituality. Who should guide us all whatever our functions and responsibilities in this society.



« Il n’y a pas de dieu dans ce temple », dit le Saint.


Le roi était furieux ;


« Pas de Dieu ? Ô Saint, ne parles-tu pas comme un athée ?



Sur le trône constellé de pierres précieuses inestimables, rayonne l’idole d’or,


Et pourtant, vous proclamez que c’est vide ?



« Ce n’est pas vide ; C’est plutôt plein de fierté royale.


Tu ne t’es pas donné, ô Roi, le Dieu de ce monde »,


Remarqua le saint.



Le roi fronça les sourcils : « 2 millions de pièces d’or


Ont été déversées sur cette grande structure qui embrasse le ciel,


Je l’ai offert aux Dieux après avoir accompli tous les rituels nécessaires,


Et vous osez prétendre que dans un si grand temple,


Il n’y a pas de présence de Dieu » ?



Le Saint répondit calmement : « L’année même où vingt millions de vos sujets ont été frappés par une terrible sécheresse ; Les masses paupérisées, sans nourriture ni abri, sont venues mendier à ta porte en criant à l’aide, seulement pour être refoulées,


Elles ont été contraintes de se réfugier dans des forêts, des grottes, de camper sous les feuillages au bord des routes, de vieux temples abandonnés ; et cette année-là quand tu as dépensé 2 millions d’or pour construire ton grand temple, c’est ce jour-là que Dieu a prononcé :


« Ma demeure éternelle est éclairée par des lampes éternelles, au milieu d’un ciel d’azur,



Chez moi, les fondations sont construites avec les valeurs suivantes : vérité, paix, compassion et amour.


L’avare chétif est il frappé par la pauvreté?


Ne pourrait il pas fournir un abri à ses propres sujets sans-abri?


A-t-il vraiment envie de me donner une maison ?



C’est le jour où Dieu a quitté votre Temple.


Et il a rejoint les pauvres au bord des routes, sous les arbres.


Comme le vide de l’écume dans les vastes mers,



Votre temple mondain est si creux.


C’est juste une bulle de richesse et de fierté.



Le roi furieux hurla :


« Oh toi crétin


Quitte mon royaume à l’instant même.



Le Saint répondit calmement :


« Je suis à l’endroit même où tu as exilé le Divin,


S’il vous plaît, bannissez les dévots. »



Merci a Lawrence Surendra


LinkedIn


Professor council member of sustainability Platform Asia



“There is no god in that temple”, said the Saint.


The King was enraged;


“No God? Oh Saint, aren’t you speaking like an atheist?


On the throne studded with priceless gems, beams the golden idol,


And yet, you proclaim that’s empty?”


“It’s not empty; It’s rather full of the Royal pride.


You have bestowed yourself, oh King, not the God of this world”,


Remarked the saint.


The King frowned, “2 million golden coins


Were showered on that grand structure that kisses the sky,


I offered it to the Gods after performing all the necessary rituals,


And you dare claim that in such a grand temple,


There is no presence of God”?


The Saint calmly replied, “in the very year in which, twenty million of your subjects were struck by a terrible drought;


The pauperized masses without any food or shelter,


came begging at your door crying for help, only to be turned away,


they were forced to take refuge in forests, caves, camping under roadside foliages, derelict old temples;


and in that very year


when you spent 2 million gold to build that grand temple of your's,


that was the day when God pronounced:


“My eternal home is lit by everlasting lamps,


In the midst of an azure sky,


In my home the foundations are built with the values:


Of Truth, Peace, Compassion and Love.


The poverty stricken puny miser,


Who could not provide shelter to his own homeless subjects,


Does he really fancy of giving me a home?”


That is the day God left that Temple of yours.


And joined the poor beside the roads, under the trees.


Like emptiness of the froth in the vast seas,


Your mundane temple is as hollow.


It’s just a bubble of wealth and pride.’


The enraged King howled,


“oh you sham cretin of a person,


Leave my kingdom this instant’.


The Saint replied calmly,


“The very place where you have exiled the Divine,


Kindly banish the devout too".



20th of Shravan (that is today), 1307 (as per Bengali Calendar)





Merci


Satnam








13 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page