top of page
Rechercher
  • Olivier Clamaron

Qui ici connait le ministère indien de l' AYUSH: Ayurveda, Yoga , Unani, Siddha, Homeopathie ?

Dernière mise à jour : 7 janv.

Publication Blog n°104

https://www.olivierclamaron.com/post/qui-en-occident-connait-le-ministère-indien-de-l-ayush-ayurveda-yoga-unani-siddha-homeopathy


Si vous voulez changer d 'atmosphère, comme disait Arletty, et même presque changer de monde, je vous invite à vous informer à propos de l'AYUSH.

C' est un acronyme pour les Médecines Traditionnelles alternatives pratiquées en Inde telles que l'Ayurveda, le Yoga et la Naturopathie, l'Unani, le Siddha et l'Homéopathie.


Qui en France imagine aujourd'hui un ministère dédié à la naturopathie, au bien-être, à l'homéopathie ? Et bien, en Inde, ça s'appelle l'AYUSH et le ministère existe depuis novembre 2014.

Il est responsable du développement éducatif, de la recherche et la propagation de la Médecine Traditionnelle Holistique.


Ce secteur économique est un de ceux qui a la plus forte croissance en Inde avec près de 3 millions d emplois et un chiffre d'affaires de 23 milliards de $, contre 3 en 2014, dont un quart dans les services d'accompagnement du public : dispensaires, cliniques, hopitaux dédiés.

Le rajeunissement est le segment qui connaît la croissance la plus rapide avec un taux de croissance annuelle d'environ 25 % sur le marché du bien-être.


Le secteur des produits pharmaceutiques à base de plantes représentait 35 % des exportations d'Ayush en 2020, tandis que le secteur des extraits et des nutraceutiques se partageait chacun environ 22 % de part d'exportation dans le total, tandis que les plantes médicinales et aromatiques enregistraient 20 % de part d'exportation en 2020.

On estime qu'il existe près de 8000 espèces de plantes médicinales dans le sous-continent indien.


L’Ayurveda est un système de médecine traditionnelle holistique dont l'origine remonte à plus de 5000ans et qui s’intéresse à l’individu dans son ensemble et prône un mode de vie sain dans sa globalité.

Le Yoga est ses différentes formes sont réputés dans le monde entier aujourd'hui.

La Naturopathie est une pratique à visée thérapeutique qui prétend équilibrer le fonctionnement de l'organisme par des moyens dits « naturels » : hygiène de vie, changement d'alimentation, phytothérapie, massages, activité physique, jeûnes… La naturopathie ne serait pas originaire d’Inde, mais des Etats-Unis.


Unani-tibb ou médecine Unani est un terme utilisé pour désigner pour désigner la médecine traditionnelle perse et arabe pratiquée dans les civilisations musulmanes d’Asie du Sud. Elle est aussi pratiquée dans les pays du Moyen-Orient.

Unani est un mot arabe qui désigne la Grèce.

Il fait référence à une tradition de la médecine gréco-arabe, basée sur les enseignements du médecin grec Hippocrate, du médecin romain Galen et développée en un système médical élaboré à l'âge moyen par des médecins arabes et persans, tels que Rhazes (al-Razi) , Avicenne (Ibn-e-Sina), Al-Zahrawi et Ibn Nafis.

Ibn-e-Sina populairement connu sous le nom d'Avicenne, l'un des plus grands érudits de l'Unani Tibb, l'a défini comme "la science dans laquelle nous apprenons divers états du corps en bonne santé et quand il n'est pas en bonne santé et les moyens par lequel la santé est susceptible d'être perdue et, lorsqu'elle est perdue, est susceptible d'être restaurée »


L'Unani a aussi des origines dans la culture hellénique, il y a près de 2500 ans et est d'origine herbo-animo-minérale (environ 90 % d'herbes, 4-5 % d'animaux et 5-6 % de minéraux). Ce n'est pas seulement la science originale de la médecine, mais aussi un riche entrepôt de principes et de philosophies de la médecine qui peuvent être d'une immense valeur pour la médecine en particulier et la science en général.


La médecine Siddha est une médecine traditionnelle originaire du Tamil Nadu et vieille de plusieurs siècles.


https://www.investindia.gov.in/fr-fr/sector/ayush en français

les autres liens en anglais vers le National Health Portal du gouvernement indien.


https://www.nhp.gov.in/ayush_ms

https://www.nhp.gov.in/unani_mty


Le système de médecine Siddha est principalement pratiqué dans la partie sud de l'Inde. C'est l'un des premiers systèmes de médecine traditionnelle au monde qui traite non seulement le corps mais aussi l'esprit et l'âme.

Le mot Siddha a son origine dans le mot tamoul Siddhi qui signifie "un objet à atteindre" ou "la perfection" ou "la béatitude céleste".


L'Inde étant le lieu de naissance de nombreuses philosophies traditionnelles a également donné naissance à Siddha.

Les racines de ce système sont intimement liées à la culture de l'ancienne civilisation tamoule.

https://www.nhp.gov.in/siddha_mty


"Siddhargal" ou Siddhars étaient les premiers érudits de ce système dans les temps anciens. Les Siddhars, principalement originaires du Tamil Nadu, ont jeté les bases du système de médecine Siddha. Par conséquent, cela s'appelle la médecine Siddha.


Les Siddhars étaient des maîtres spirituels qui possédaient les ashta (huit) siddhis ou pouvoirs uniques.


On pense qu'Agastyar ou Agasthya est le père fondateur de la médecine Siddha.

Dix-huit Siddhars sont considérés comme des piliers de la médecine Siddha.


La médecine siddha est censée revitaliser et rajeunir les organes dysfonctionnels qui causent la maladie.

Kayakarpam, une combinaison spéciale de médecine et de style de vie, la thérapie Varmam, Vaasi (Pranayamam) et Muppu le sel universel sont les spécialités du système de médecine Siddha.


Ainsi, ce système relie à la fois le spirituel et le physique et traite la personne dans son ensemble, c'est-à-dire qu'il concentre le bien-être physique, psychologique, social et spirituel d'un individu.


L’Homéopathie est bien connue en Europe. Le laboratoire Boiron en France est un leader mondial, malgré la politique hostile dans son propre pays, puisque l'homéopathie a été déremboursée et est souvent dénigrée dans les médias, mais pas par le public.


Nos médias " grand-public" souvent cherchent à faire passer tout le secteur naturopathe pour un repère de dangereux charlatans irresponsables, des plantes majeures de la pharmacopée comme l'artemisia, le gui, le chancre-cannabis, au cœur de la pharmacopée internationale sont encore interdites et les autres occultées ou freinées dans leur diffusion au public, dont l'engouement pour les produits naturels et la médecine intégrative continuent pourtant d'être forts.

Depuis des millénaires, nous disposons aussi d'une pharmacopée très riche avec plusieurs centaines d'espèces de plantes médicinales.


Chacun pourra juger donc qu'un autre monde, avec un autre cap, dans l'intérêt de la santé holistique de la population et de l'emploi ; un autre paradigme, non seulement existent mais enregistrent un fort développement, dont notre pays ne profite pas vraiment, puisque la direction prise ici est l'opposé de celle du gouvernement indien et que rien n'est fait pour les soutenir, au contraire.


A signaler que le 9° congrès mondial de l'ayurveda vient d'avoir lieu en Inde et un haut responsable du ministère de l'Ayush a confirmé que 65 000 patient-es avaient été soigné-es et guéries pendant la pandémie. Pour 300 d'entre elles et eux, une hospitalisation fut nécessaire tandis que les autres n'expérimentèrent que des symptômes modérés, récupèrent relativement rapidement et purent rester à l'isolement chez eux.


4 remèdes ayurvédiques efficaces furent notamment utilisés pour stimuler le système immunitaire :


1°) une décoction herbale avec de fortes propriétés antioxydante et anti-inflammatoire, à base de tulsi ( basilic sacré), de poivre noir, de cannelle, de gingembre et de raisin.


2°) le lait "doré" avec du curcuma bouilli dans du lait et le thé au curcuma

3°) la nasya : application d 'huile de sésame ou de coco sur le ventre.

4°) la consommation de chyawanprash, un mélange de amla, un fruit tonique et régénérant, avec une trentaine d 'autres plantes médicinales et du sucre non raffiné.


En général, je mets plutôt ici la priorité sur notre pharmacopée avec les produits que l'on trouve facilement ici, comme :

la propolis et les produits de la ruche, le sel de Guérande, l'amarante, la chlorelle et la spiruline, le gui, l'if, le pissenlit, la bardane, l'achillée, les produits de la vigne, le sureau, le thym, l'ail, le radis noir, l'ortie, l'origan, la livèche, la reine des près, la sauge, sarriette, les bruyères, le cassis, les carottes, le chanvre, le citron, le cynorhodon, l'échinacée, l'éleuthérocoque, la grenade, les amandes et noix, les feuilles d'olivier, le romarin, le laurier noble, la menthe, l'eucalyptus, le pin et le sapin, le plantain lancéole, les ronces, les crucifères, l'aubépine, le cornouiller sanguin, le cyprès, l'épine vinette, le mélilot, le basilic, le bouleau, le frêne, le genévrier, la prêle des champs, le saule, le tilleul, le bigaradier et le pamplemousse, la camomille, l'estragon, la gentiane, le figuier, la lavande, la marjolaine, la mélisse, le millepertuis, le safran, la verveine, le chardon-marie, les poivrons et piments, myrtilles, les graines de lin, le ricin, le vinaigre de cidre et tant d 'autres.


Mais l'ayurvéda est aussi une richesse ancestrale dont on doit s'inspirer et utiliser, selon ses besoins et possibilités.


De nombreux pays africains ont pris une direction similaire aux autorités indiennes, notamment Madagascar, le Benin, le Sénégal, le Kenya, le Burkina Faso, le Guana, la Guinée Equatoriale, la Tanzanie, le Congo, le Botswana, l’Afrique du Sud, jusqu’au Cameroun ou encore l’Éthiopie.

L'OMS a du accepter de coordonner des programmes d'étude et de recherche sur l'efficacité de certaines plantes de la pharmacopée traditionnelle, notamment à but antiviral, antiinflammatoire et anti-infectieux.

comme :

-l'artemisia afra

Comme l'indique Jean-Pierre Willem, dans l'article mis en référence ci-dessous: "les experts malgaches ont persisté dans leur recherche et aujourd’hui leur remède CVO+ curatif issu de l’Artemisia annua (version améliorée du Covid Organics) fait l’objet d’un essai clinique. Des extraits de cette plante aux propriétés antivirales sont dosés pour chaque capsule à 150 mg d’artémisinine, 3,3 mg d’extrait de flavonoïde, 4 mg d’extrait terpénique. Il y a aussi 7,1 mg d’huile essentielle de Ravintsara.


Les essais sont en phase 3, randomisé en double aveugle, comme l’impose le protocole en Guinéé Equatoriale et à Madagascar. Dans ce dernier pays, après deux semaines de traitement sur 338 patients atteints de Covid, les résultats indiquent que le CVO+ curatif est «efficace à 87,1% pour le traitement du Covid-19 de forme légère à modérée».


- le moringa olifeira appelé nebeday en Afrique de l'ouest

"L’IMB est un stimulant immunitaire contenant entre autres du moringa et de l’ail qui est testé au Kenya : Il a été administrés à cent patients contaminés et ce traitement en synergie aurait «amélioré très nettement les symptômes», selon le Pr Francis Ndemo. Cette expérimentation va s’étendre à 1800 patients kenyans.

" Les fruits et les feuilles utilisés en alimentation, sont riches en vitamine C (220 mg pour 100 g). Ils contiennent aussi de nombreux acides aminés (des protéines) surtout dans les feuilles. Toutes les parties de la plante sont utilisées.

Enfin trois substances antibiotiques ont été découvertes dans les racines : pterygospermine, athomine, spirochine dont les spectres antibactériens sont très larges. La spirochine agit aussi comme cardiotonique.

Les graines consommées après séchage ont le goût des cacahuètes. Mais surtout elles peuvent donner une huile intéressante, proche de l’huile d’olive, qui contient 70 % environ d’acide oléique. Elle est très recherchée.

Comme cet arbre est de croissance rapide : environ 3 ans après sa plantation, il commence à donner des fruits.

Il a également un potentiel de purification de l'eau :

"L’équipe du Pr Geoff Folkard, de l’université de Leicester (Grande- Bretagne), a mis au point un système d’épuration de l’eau qui utilise les principes actifs de la graine du Moringa oleifera. Broyées, les graines de moringa désinfectent l’eau boueuse d’une rivière ou d’un marigot, qui devient potable en une heure. Un espoir pour les pays du tiers monde, qui pourraient cultiver cet arbre. Le moringa a le triple avantage de pousser en terrain peu fertile, sans beaucoup de soins, et d’être productif rapidement. Outre ses graines, il offre des feuilles et des fleurs riches en protéines, en vitamines A et C, en calcium et en fer."


-le Dichrostachys glomerata ou mimosa clochette :

" le Burkina Faso a conclu ses essais de phase 2 sur l’apivirine.

Ce phytomédicament béninois à base de Dichrostachys glomerata ou mimosa clochette «confirme une efficacité virologique, avec une évolution positive au bout de trois semaines de traitement sur les patients souffrant d’une forme modérée à légère du Covid-19», rapporte le Pr Sylvin Ouedraogo, directeur de recherche en pharmacologie. "


-le nibima Cryptolepis sanguinolenta : " Au Ghana, c’est la plante nibima (Cryptolepis sanguinolenta), utilisée dans la lutte contre le paludisme, qui est testée dans un essai de phase 2."


- et les tisanes de feuilles de mélisse, manguier et mûrier au Mozambique

- le Azadirachta indica (Neem) :

"Cette plante est originaire des Indes. Un extrait alcoolique de feuilles et d’écorces de tronc a montré une activité antiinflammatoire et antipyrétique. De même, un extrait aqueux lyophilisé des feuilles, donné par voie orale à des rats confirme cette action anti-inflammatoire.

Faire bouillir 30 grammes de feuilles dans un litre d’eau pendant une demi-heure. Boire un demi-litre par jour."

- le Crossopterix febrifuga

" Les indications traditionnelles, comme le nom de l’espèce l’indique, sont la fièvre, la toux, les affections bronchiques grâce aux écorces du tronc et aux racines.

Un brevet déposé en Italie (FORESTA) décrit deux produits, les crossoptines A et B, saponosides dont la génine est l’acide oléanolique. Ces deux substances possèdent des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et mucolytiques, ce qui correspond aux indications de la grippe, du coronavirus et des bronchites."

- le Guiera senegalensis, appelé Nger en Wolof, geloki en peuhl, Kudembe en Bambara…

" Le Nger est considéré comme la première plante du Sénégal si l’on considère son emploi généralisé et ses nombreuses indications. Il est utilisé principalement comme calmant de la toux et comme fébrifuge. D’où sa prescription comme antitussif et dans les inflammations des bronches et du poumon. Ce sont les feuilles qui sont généralement prescrites sous forme de décocté.

Ces indications sont générales dans tous les pays où pousse cette plante, du Sénégal au Nord-Nigéria.

Un sirop antitussif a été préparé à partir des feuilles. L’étude clinique a été vérifiée chez des enfants de 6 mois à 6 ans et l’action antitussive s’est révélée excellente dans 98% des cas (POUSSET).

Faire bouillir une demi-heure 50 grammes de feuilles de Nger dans 500 ml d’eau. Filtrer et sucrer à volonté. Boire par cuillères à soupe pour les adultes, à café pour les enfants."


Des résultats sont attendus très bientôt.

Merci pour votre attention.

Les populations occidentales, de toute évidence, ont tout a gagner du nouveau paradigme mondial en terme de santé, qui tôt ou tard, va émerger : multipolaire, plus ouvert, tolérant et intégratif du meilleur de la technologie, mais aussi du meilleur des trésors naturels internationaux et des différentes et complémentaires traditions ancestrales de soin et de bien-être.

Proportionnellement cela représenterait au moins un potentiel de 150 000 emplois en France et dans nos territoires d'outre-mer, qui ont aussi des écosystèmes exceptionnels.




https://association-biologique-internationale.com/face-au-covid-19-la-medecine-traditionnelle-africaine/


https://t.me/aoumnamashivaya2025

https://vm.tiktok.com/ZMNXxa7rP/

https://www.olivierclamaron.com/

https://www.olivierclamaron.com/blog

https://youtube.com/channel/UC1TIXspdLOfUL1R9YgP6hdA



Ci-dessous vous trouverez les fichiers sur mon site qui recapitule les propriétés de plus de 300 espèces de plantes médicinales. Je continue de les compléter chaque mois.


https://www.olivierclamaron.com/pharmacopee-occidentale

Lettre A


https://www.olivierclamaron.com/copie-de-a-b-pharmacopee

Lettres B-D


https://www.olivierclamaron.com/copie-de-pharmacopee-occidentale

Lettres E-L


https://www.olivierclamaron.com/copie-de-f-z-pharmacopee

Lettres M-Q


https://www.olivierclamaron.com/copie-de-m-z-pharmacopee

Lettres R-Z


https://www.olivierclamaron.com/pharmacopee-internationale

A-B


https://www.olivierclamaron.com/copie-de-pharmacopee-internationale-a-f

C-F


https://www.olivierclamaron.com/copie-de-pharmacopee-internationale

G-Z


#fyp #foryou #sante #santenaturelle #ayurveda #bienetre #paris #france #francophonie #domtom #nature #naturopathie #suisse #quebec #belgique #liban #maghreb #senegal #congo #madagascar #cameroun #benin #burkinafaso #gabon #domtom









33 vues0 commentaire
bottom of page