ENERGIE  DU DRAGON

KUNDALINI 

( RUBRIQUE EN COURS DE REDACTION....)

This topic is not yet finished sorry ! 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++http://www.reiver.fr/constitution-subtile-de-l-etre-humain/   

"LE CHAKRA COCCYGIEN appelé aussi Fondamental ou Racine, est en Correspondances avec les Glandes Surrénales

En plus de sa fonction sur l'ensemble du squelette, le coccygien gère plus particulièrement les pieds et les jambes, (lien entre la terre et le corps). 

Système : Eliminatoire, les Reins - vessie - gros intestin - anus.

Etoiles reliées : Petites étoiles rouges qui évoluent lentement, qui permettent la concrétisation des énergies galactiques pour matérialiser l'évolution de la galaxie. -

Planète reliée : Terre (concrétisation).

- Attribut : Paix.

Fonctions du chakra : Ce chakra est le réceptacle des énergies de Gaïa. Tout ce que ce chakra exprime vient de Gaïa. Il retraduit tout ce que l'être reçoit de Gaïa, et ensuite envoie ses impulsions vers les autres chakras par la kundalini.

 

Cette réception de Gaïa, c'est la force du Dragon, et suivant la capacité de l'individu, cette force remontera plus ou moins haut, ou/et avec plus de force dans le corps.

 

Théoriquement, si l'être humain était véritablement en harmonie avec Gaïa, ce chakra serait l'image de Gaïa, c'est-à-dire que toute l'évolution, la vibration, la couleur de Gaïa s'exprimerait par ce chakra; il serait une porte de Gaïa vers le corps.

 

Sur l'homme, cela se concrétiserait par une vibration de paix, d'harmonie, d'amour, de construction. L'homme utilise ce chakra uniquement pour ses besoins minimum, (sans vouloir faire de jeu de mot), c'est-à-dire redonner à Gaïa ce qu'il ne veut pas. Les retombées sur l'être sont beaucoup plus fortes s'il met sa conscience à l'écoute de Gaïa, par ce chakra. Si l'être la perçoit par ses autres chakras, il l'écoutera plutôt par sa Grande Conscience, et non pas par la conscience de ses corps incarnés, ou à la limite au niveau de l'ambiance de Gaïa, de la réception des énergies environnantes, par l'ombilical que nous allons traiter plus loin.

 

L'homme ne pense pas, ou très peu aux énergies qui remontent.

Il devrait se sentir, (c'est une image), comme l'arbre qui a ses jambes, (racines), dans la terre, avec sa colonne vertébrale qui touche la terre, et sa tête, (cime), dans l'atmosphère.

 

Dans ce cas l'énergie de Gaïa arrive directement au chakra coccygien.

Si ce sont ses pieds qui touchent la terre, il n'y a pas de racines en dessous!

 

Le contact avec Gaïa est d'autant plus important que tous les corps humains appartiennent à Gaïa, font partie d'elle-même.

Pour leur bon équilibre, ils ne doivent pas être dissociés de Gaïa.

 

Il ne faut pas oublier que durant les cycles d'incarnations les êtres humains, comme les autres règnes d'ailleurs, sont "en" Gaïa, que ce soit sur le plan de la matière, le plan astral, et le plan mental.

 

Notre ancrage doit être sur tous ces plans. C'est la conscience qui habite des moules, des véhicules-corps pour son évolution, et, tout en étant intégrés à Gaïa, ces moules reçoivent les énergies cosmiques et les informations, les influx de la grande Conscience, pour permettre les expériences, les concrétisations, que celle-ci a décidées.

 

Celui qui est très proche de la terre, qui se sent en symbiose avec elle, en harmonie avec elle, va faire remonter l'énergie du Dragon au niveau du chakra solaire, et s'il l'aime fortement, il fait remonter l'énergie du Dragon jusqu'au chakra cardiaque, et si, de plus il est actif par rapport à elle, il peut la faire remonter jusqu'au chakra laryngé de la gorge.

 

Rappelons qu'actuellement, généralement pour l'homme, cette énergie s'arrête en grande partie au niveau du chakra sacré. Bien sûr, un filet continue de monter vers le coronal, sinon il ne pourrait plus y avoir d'incarnation. (voir chapitre "énergie du Dragon ou kundalini").

 

Mais ce n'est pas parce que l'homme reçoit Gaïa au niveau de ses chakras dits supérieurs, qu'il réussit à recevoir Gaïa d'une manière subtile. Ce sont peut-être ces chakras supérieurs qui sont très denses!

 

L'homme apprend à augmenter les vibrations de ses chakras du haut, mais il doit apprendre aussi à augmenter les vibrations de ceux du bas, sinon il oublie une marche dans son ascension, il oublie une partie de lui-même, et il oublie Gaïa.

Remarque : L'entrée des énergies telluriques correspond donc au chakra coccygien, mais les énergies entrent dans le corps par les pieds, comme il a été vu plus haut.

 

Les pieds et les jambes agissent en tant qu'antennes car ils sont en contact avec le sol.

Si on s'assoit sur le sol, les énergies entrent directement par le chakra coccygien.

 

C'est pour cette raison que certains peuples s'assoient directement sur le sol sans se servir de chaises. Instinctivement ils suppriment l'intervention des jambes.

 

L'énergie du Dragon ou Kundalini : L'énergie du Dragon, ou kundalini, est le canal par lequel remonte l'énergie tellurique.

 

Cette énergie traverse le corps du bas vers le haut, elle doit ressortir par la tête, mais comme l'homme n'est pas équilibré entre le plan matériel et les plans plus subtils, cette énergie ne ressort pratiquement pas, elle s'accumule en l'homme; seul un filet d'énergie ressort par le haut.

 

Cette accumulation est appelé centre kundalini.

Cependant cette énergie concentrée peut remonter jusqu'au chakra Coronal.

 

Actuellement, pour un certain nombre d'êtres, elle se concentre au niveau du chakra sacré car l'homme, dans son évolution, a du mal à la faire remonter plus haut dans une forte proportion. (Peu d'hommes peuvent faire remonter cette énergie vers le haut).

 

Mais, si l'on fait remonter cette énergie trop fortement alors que l'être n'est pas prêt à la recevoir au niveau des chakras supérieurs, cette énergie de vibration encore trop matérielle en cet être, va déséquilibrer les chakras, et peut provoquer de graves perturbations.

Si cette énergie du Dragon était maîtrisée, ce ne serait pas un déséquilibre. Cette force de Gaïa pénètre dans le corps mais elle est stoppée, elle s'accumule donc, alors que normalement l'homme devrait pouvoir l'utiliser complètement sur tous ses chakras.

 

La conséquence de cette accumulation d'énergie est que l'homme subit des impulsions sur les deux chakras du bas pour faire remonter cette énergie un peu comme une cocotte minute!

Si l'homme pouvait utiliser cette énergie, il pourrait utiliser l'énergie de Gaïa à une autre échelle, à un autre niveau.

 

Le principe tantrique est de travailler sur le chakra sacré pour l'activer, pour le faire augmenter en vibration, et ainsi avoir plus de retombées sur les chakras supérieurs.

 

Il y a une autre méthode qui consiste à travailler le chakra solaire pour que celui-ci puisse aller chercher l'énergie qui est restée bloquée en dessous. Certains poussent, d'autres tirent vers le haut, mais la deuxième solution est la meilleure, moins risquée, car travailler un chakra qui est déjà perturbé, c'est difficile à gérer.

 

 Remarques : - Ce potentiel, cette quantité d'énergie du Dragon est renforcée par des "trop pleins" d'énergie cosmique non utilisés par l'homme.

Ce trop plein vient s'accumuler à cet endroit.

 

- Le même phénomène de concentration peut s'effectuer au niveau du troisième œil avec l'énergie cosmique, si celle-ci n'arrive pas à descendre.

- Nous préférons le terme d' "énergie du Dragon" à celui de "kundalini", car le dragon représente la force terrestre liée à Gaïa, alors que kundalini a un sens tantrique trop développé."

+++++++++++++++++