top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurOlivier Clamaron

"Ne pensez pas que la France était résistante! ": Walter Bessan et Stéphane Hessel

Dernière mise à jour : 21 juin 2023

Blog publication n° 106

https://www.olivierclamaron.com/post/ne-pensez-pas-que-la-france-était-résistante-walter-bessan-et-stéphane-hessel


Ne tombons pas dans les pièges de la division, de la soumission et de l'amnésie collective.

Ecoutons, entendons les réflexions clairvoyantes et prophétiques, la sagesse de celles et ceux qui combattirent les infamies nazie et fasciste du 20° siècle, pendant la vraie guerre et se sont impliqués dans la résistance jusqu'à la victoire.


Engageons-nous et agissons dans la non violence, selon leurs valeurs et les principes victorieux de la Satya Graha du Mahatma Gandhi.


Je joints ci-dessous deux liens avec des interview de Stéphane Hessel,- qui nous a quitté il y a 10 ans- et de Walter Bessan.




" Puisque nous avons réussi à surmonter quelque chose de très lourd, qui paraissait insurmontable : le fascisme, le nazisme et la collaboration vichiste.

Puisque nous avons réussi à faire la libération puis la quatrième république française.

S'il y a aujourd'hui des obstacles de même nature, peut être même plus lourds, il n y a aucune raison qu'on arrive pas à les surmonter!


Il y a ceux qui diront, on a pas le choix et qui continueront de vivre, la tète baissée.

Cà a toujours existé.


Ne pensez pas que la France était résistante.

La résistance était une petite fraction de la France.

La France était vichiste dans sa grande majorité.


S'il y a beaucoup de gens qui baissent les bras, il ne faut pas s'en étonner.

Il suffit qu'il y ait une minorité active, solide, des jeunes qui en veulent, qui considèrent qu'ils ont une responsabilité.

Ils n 'ont pas besoin d' être majoritaires.

Il suffit qu'ils soient le levain qui fait monter la pate et à ce moment là, nous aurons une France résistante".


Dans la deuxième interview, Stéphane Hessel fait la distinction entre "légalité et légitimité", ce qui implicitement fait allusion à la désobéissance civile.


"L'indignation est le ferment de la résistance".

"Face à l'inacceptable, l'indignation est nécessaire".

Il mentionne également d'autres sources d'instabilité potentielle grave, que sont selon lui, la situation de maltraitance des personnes d'origine immigrée en France, et les conséquences de la stratégie d occupation et de colonisation israélienne en Palestine.

La force des mots et la nécessité de les maitriser, en particulier lorsque l'on a un rôle de gouvernement.


De toute évidence, sur ces trois points, l'évolution depuis 2011 lui donne également raison.


Puissent-ils être rapidement entendus en 2023.


Merci






26 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page