top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurOlivier Clamaron

Les bienfaits nombreux d'une plante exceptionnelle le sureau noir Sambucus nigra

Dernière mise à jour : 27 nov. 2023



Publication n°129



Bonjour

J'espère que vous allez bien.

Le sureau noir fait partie des plus anciennes plantes médicinales, puisqu'en Suisse et en Italie du nord, on en a retrouvé des restes sur des sites datant de l'âge du bronze.


"Les principaux pays où le sureau est exploité commercialement pour ses fleurs et ses baies sont en Amérique du Nord : les USA, le Canada et le Québec.

En Europe, les plus gros producteurs de sureau sont l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, La Pologne, la Roumanie, les pays Baltes et la plupart des pays de l'Est. Il est exploité soit en récolte sauvage ou bien sur des vergers industriels.


Il est également de tradition de l'utiliser sous différentes formes dans nombreux pays de l'Est et du Nord (Roumanie, Hongrie, Bulgarie, Ukraine, Suède, Danemark, Norvège, Finlande, Angleterre, Écosse, Irlande, ...). Les habitants de ces contrées ont pour culture et habitude de consommer les fleurs en limonade (appelée Socata en Roumanie) ou beignets et les baies en jus, gelées ou confitures.

On trouve aussi des variétés de sureau en Asie (Japon, Corée, Népal, ...) et un peu en Afrique du Nord."

En France, son utilisation s 'est en grande partie perdue alors qu'il était sacré et au cœur de la culture celte, très présent jusqu'au moyen-âge, et il garde une mauvaise réputation de toxicité erronée, car il est confondu avec la seule variété toxique sur les 150 qui existent dans le monde, le sureau yèble. (Voir plus loin ).


Comme la plupart des plantes avec de très nombreuses et puissantes propriétés médicinales, le sureau était alors considéré comme une plante sacrée pour les Celtes et d'autres cultures antiques: de protection, prospérité, comme un symbole de la Mère-Terre, en lien avec les esprits de la nature et une représentation de la femme du dieu Pan, le dieu de la nature, de la foret et des animaux.


Il représentait aussi un lien entre vie, mort et renaissance, probablement grâce à sa croissance rapide, sa longévité jusqu'à 100ans. En effet, il se plante et se régénère facilement.

Sa culture se redéveloppe en France cependant avec des vergers de plusieurs milliers de pieds comme par exemple, à la maison du sureau, dont je mets le lien ici.

On trouve aussi un grand nombres d'articles et de recherches scientifiques à propos du sureau noir.


Au jardin des plantes de Paris : on peut lire : "

Commun en Europe, sauf en Méditerranée, il apprécie l'humidité dans les bois, les haies, les bords des chemins et des ruisseaux. les oiseaux se nourrissent de ses fruits riches en vitamines A, B et C, flavonoïdes, tanins, caroténoïdes et acides aminés. Les fleurs sont nectarifères et mellifères. Un insecticide biologique peut être obtenu à partir de ses feuilles. ". Avec son bois creux et tendre, on fabriquait des instruments à vent, des flutes et des sifflets.

Les fleurs et baies de sureau ont de nombreuses propriétés médicinales, déjà mises en avant par les médecins grecs Hippocrate, Galien et Theophraste, contre les inflammations des muqueuses et l' excès de mucus : antiinflammatoires, laxatives, purgatives, analgésiques, riches en antioxydants, elles sont réputées diurétiques, agissent contre la rétention d' eau, les œdèmes, angines, grippes, laryngites, la fièvre, les brulures, l'arthrite et les rhumatismes.

Elles fluidifient les sécrétions bronchiques, sont immunostimulantes, antibactériennes, antivirales, leur jus favorise la vitalité et la régénération et aurait des effets antitumoraux. Le sureau aide également la santé cardiaque, réduit le cholestérol et aurait également des propriétés antidiabétiques, grâce à ses anthocyanes , qui stimulent le métabolisme du glucose et favorisent la sécrétion d 'insuline.

Au moyen-âge, on utilisait les fleurs et les fruits pour fabriquer des boissons rafraîchissantes et au printemps afin de purifier l’organisme des toxines accumulées durant l’hiver on en buvait de grande quantité.

Les décoctions et purins de feuilles éloignent insectes et rongeurs.

Des recherches récentes montrent que les baies de sureau, avec 1700mg au 100g. contiennent plus de 2 fois plus d'anthocyanes antioxydants, que les myrtilles, mures, cranberry ou cassis. Seules les baies de goji font mieux.

​L'exception non comestible : le SUREAU YEBLE - SAMBUCUS EBULUS

Merci au site ci-dessous qui explique précisément comment distinguer le sureau yèble.

https://www.lamaisondusureau.com/sureau-yelbe-toxique,pa31.html

Il existe plus de 150 variétés de sureau, dont le sureau yèble, qui est la seule variété qui est toxique. Il est donc prudent de bien connaitre les différences entre les bons et le mauvais sureau que l'on trouve dans nos campagnes.


Le sureau yèble (Sambucus ébulus) est toxique en raison de ses propriétés vomitives et laxatives très puissantes.

Le sureau yéble est une herbacée rhizomique, qui donne une tige unique et ensuite une grappe dont les fruits ont un goût très amer et son odeur est très désagréable en fin d'automne lors du pourrissement de cette herbacée. En comparaison le sureau noir (Sambucus nigra) est un arbuste ou un arbre.

Les fleurs de sureau yèble ont des anthères rosées, alors que celles du sureau noir sont plutôt blanches/crèmes.


Le sureau yèble prolifère souvent en "famille" sur le bord des routes et dans les fossés humides à coté de l'agriculture intensive.

Le sureau yèble est une plante bio-indicatrice des sols humides engorgés en azote, mais qui, à la différence du sureau noir , est en phase de nitrification. On retrouve donc couramment le sureau yèble le long des petits ruisseaux et des fossés dans les zones agricoles humides et fraîches où l'on pratique une agriculture intensive, chimique avec des intrants azotés, avec labour et engins lourds qui compactent le sol et polluent les eaux.


Le sureau yèble indique des sols pollués aux nitrates. C'est une plante seuil qui indique la nécessité de réactiver par la vie microbienne l'aérobie du sol.


Le sureau yèble est facile à reconnaître

Les baies du sureau yèble en grappes sont toujours dressées vers le ciel en haut de la tige alors que les baies du sureau noir sont penchées vers le sol à maturité.

Par ailleurs, le sureau yèble a une floraison tardive fin juin-juillet et est une petite plante de seulement 0,70 m à 1,50 m de hauteur qui disparaît en hiver. Il a le même habitat que le sureau noir mais ce dernier est un arbuste ou un arbre très feuillu de 4 à 5 m de hauteur (parfois plus) qui garde son bois en hiver et fleurit en mai-juin.



Sources d'information sur les usages du sureau pour ses bienfaits sur la santé.

Merci à :











Radio Canada "Les baies de sureau contre le cancer" (publié le 14 mai 2016)



Santé Magazin : Le sureau noir, l'allié naturel idéal contre le rhume (publié le 7 oct. 2020 )



Lettre A


Lettres B-D


Lettres E-L


Lettres M-Q


Lettres R-Z



A-B


C-F


G-Z



+++++++++++

Olivier Clamaron F-75011 PARIS -FRANCE

TEL (+33)613992283

Vous trouverez plus de 150 liens de partage d'informations en français sur la page d'accueil de mon site qui est bilingue

Here you will find more than 80 links in english. My site is bilingual

Pour celles et ceux qui veulent soutenir financièrement à distance, mon travail de partage,

Je viens de créer un compte Tipeee. Toute contribution, meme modeste, sera la bienvenue. Gratitude à vous.

Ce compte à l'avantage d 'être bilingue et de rassembler plus de 250 liens en français, anglais, de bienêtre, regeneration, mieux-être.

For those who want to support my work of sharing, i've created an account on Tipeee. Each amount will be appreciated, even modest.

thanks. It has the advantage to recap all my most important posts and links shared in the last 2 years in french and english in wellness,

detox, healing, selfcare.

Pour vous, près de 170 publications sur mon blog :

Pour vous, plus de 400 vidéos sur Tiktok, 120 sur youtube

Vous êtes les bienvenus, à Paris, je propos 13 outils en Energétique holistique:

Pour mieux me connaitre:

Home- Feng Shui

+++++++++









41 vues0 commentaire
bottom of page