top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurOlivier Clamaron

Quelques bases majeures de la physiologie humaine et de la naturopathie.

Dernière mise à jour : 1 avr.


Publication n°126



Bonjour

J'espère que vous allez bien. Quatre jours après Ostara, l'équinoxe de printemps, sept semaines après la fête celtique d'Imbolc qui marque le renouveau lumineux et préconise un nettoyage, après la saison "sombre", c'est la bonne période pour se régénérer.

Dans le monde naturel, c'est en quelque sorte le début de l'année alors tirons le meilleur de ces énergies positives.


A propos de régénération, j' en profite pour exprimer mon soutien, ma solidarité et ma gratitude à Thierry Casasnovas et à toutes et tous les naturopathes qui m'ont accompagné avec succès , au cours des dernières années.


Depuis trois ans, de nombreu-ses intervenant-es dans les médecines naturelles, complémentaires, alternatives, ou dans les métiers du mieux-être ont été injustement stigmatisé-es et discrédité-es.

J'ai aussi une pensée de soutien et de solidarité avec toutes et tous les professionnel-les, soignant-es, pompiers qui sont encore empêché-es d'exercer parce qu'ils et elles ont osé affirmer et assumer leurs valeurs et convictions librement et concrètement.


C'est l'occasion de me replonger dans les deux formations à distance que j'ai faites avec Thierry Casasnovas: la première en mai 2020- son module de 2015 sur les bases de la physiologie humaine, de l' hygiénisme: les outils de guérison par le mode de vie, l'alimentation et l'environnement; la deuxième sur le bien vieillir en bonne santé, quelques mois plus tard.


C'est aussi une opportunité de partager ici certains des outils les plus efficaces de prévention, de régénération hygiéniste et naturopathe, de santé holistique et certaines clés de compréhension de la physiologie humaine.

Vous trouverez ci-dessous plus de 50 liens vers des livres pdf gratuits, vidéos ou fichiers libres d'accès avec des connaissances précieuses.


Ces deux formations ont été une étape majeure pour moi et m'ont permis d' accélérer mon réalignement, ma régénération profonde, d ' être et de rester en bonne santé depuis, de me nettoyer des toxines, addictions et réactions toxiques, que j'avais accumulées au cours des années précédentes.


En naturopathie, au delà des symptômes, on recherche la cause des causes des déséquilibres et on les rééquilibre au mieux.


Selon Eric Escoffier ( permaculture) : " la plupart des systèmes humains sont dégénératifs, au contraire des naturels qui sont régénératifs " .

Karl Gustav Jung : " le symptôme est l'effort que fait le corps pour retrouver son équilibre".

Il crée parfois des douleurs et des fièvres locales, pour nous alerter des changements à faire, des dissonances à stopper , et pour évacuer des cristaux, des excès de toxines et mucus.


Thierry Casanovas est le premier qui m'a appris:


1°) Les lois naturelles de l'homéostasie et de l'hormèse qui sont à la base du fonctionnement de nos organismes, pour rétablir leur équilibre, le maintenir et ensuite renforcer l'énergie vitale et l'adaptabilité corporelle.


L'homéostasie : " tout système, laissé à lui-même, en absence de perturbations, revient spontanément à l'état d'équilibre; au travers d une série de processus de régulation, qu'il convient de ne pas empêcher ou interrompre ".

L'hormèse consiste à augmenter la volonté, l'énergie vitale, la force mentale et physique et la résistance du corps, en "musclant" son système adaptatif, en le sollicitant par des situations et efforts temporairement inconfortables qui déclenchent des réactions hormonales bénéfiques : froid, chaud, rétention intermittente d 'oxygène ou d'alimentation, entrainement sportif intensif intermittent. L'hormèse réveille le pouvoir inné des instincts de survie.

"L'inconfort d'aujourd'hui est le confort de demain".

A condition que ces exercices soient progressifs, à la limite de ses capacités adaptatives( qui augmentent petit à petit) et suivis de périodes de repos.


2°) certaines caractéristiques de base de la physiologie humaine, comme le fait que nous sommes plutôt des " conglomérats bactériens que cellulaires " , qui abritent dix fois plus de micro-organismes et bactéries, en particulier dans le microbiote, que de cellules humaines, aussi avec l'omniprésence des molécules d'eau. Voir les travaux de Marc Henry dans ce domaine .


Lorsque le terrain est équilibré, ces microorganismes sont bienveillants et utiles, notamment pour la production de neurotransmetteurs, d 'énergie, d'enzymes, et pour notre protection grâce au système immunitaire. Les mitochondries, en présence de chlorophylle, de cholestérol et de lumière solaire, conduisent à la production de vitamines D.


Comme l' a expliqué Antoine Béchamps. Les microorganismes savent parfaitement ce dont ils ont besoin pour être et rester équilibrés, et nous le font savoir en permanence. D'où l'importance de leur apporter les aliments adaptés pour eux, notamment riches en fibres et de respecter les principes homéostasiques. A noter, dans ces conditions, les risques de déséquilibre potentiels des antibiotiques, si utilisés trop fréquemment, qui neutralisent les bactéries, à la fois bonnes et mauvaises.

A signaler que le fonctionnement des microorganismes hébergés dans notre organisme est identique à celui de leurs confrères qui contribuent à maintenir et développer la vie dans les sols terrestres. Les lois du vivant sont partout les mêmes.


3°)Ces microorganismes et microzyma sont pléomorphes.

Ce n'est que lorsque le terrain est déséquilibré dans la durée, par les dissonances que nous créons souvent par nous-mêmes par nos mauvais choix au quotidien, par une mauvaise hygiène de vie, une épigénétique inversée et un dérèglement de l'équilibre acido-basique... que certaines bactéries réagissent au terrain qui ne leur convient plus et deviennent impactantes voire pathogènes ou finissent par quitter notre corps.


- une alimentation déséquilibrée

- un exercice physique insuffisant. Le mouvement est vital en externe et en interne par le péristaltisme intestinal.

- une mauvaise gestion du stress

- des liens sociaux, familiaux, professionnels déséquilibrés

- une vie en manque de joie, de plaisir et de passion


On constate aujourd'hui l'appauvrissement du microbiote chez beaucoup d'humains.


"Les zones fortement congestionnées par les déchets attirent les champignons et les levures et les bactéries qui s 'en nourrissent. C'est la prolifération de ces microorganismes qui deviennent progressivement pathogènes qui finit par créer des tumeurs et des maladies dégénératives.


4°) le rôle important des émonctoires dont la peau et la possibilité de stimuler la détox par le brossage à sec, méthode Bernard Jensen.

La peau est le reflet du milieu interne.


5°)les processus qui conduisent à l'acidification du corps et de son inflammation, à l' estomac poreux ( travaux de Jean Seignalet) , lié à certains troubles auto-immunes et dégénératifs, aux remontées gastriques, les risques liés au gluten, les effets positifs du soleil, de la chlorophylle, des graines germées sur l' organisme.


6°) le danger de l'hormone de la peur le cortisol pour les systèmes hormonaux ( thyroïdien et surrénalien entre autre) et immunitaires, à l'origine de prise de poids, dépression et nombreux troubles de santé.

Il impacte la production du "bon cholestérol", précurseur des hormones surrénaliennes et de la vitamine D. Il peut bloquer la cicatrisation, ralentit le péristaltisme, le développement musculaire, le métabolisme du sucre et la libido , il inhibe la digestion et la réparation cellulaire.


Des millions de français-es n'ont pas eu cette chance et subissent aujourd'hui les conséquences de crises dégénératives, parfois fulgurantes. Tant, sur la durée, le cortisol est un poison hautement inflammatoire et destructeur.


On atteint un stade d'inhibition de l' action selon les travaux de Louis de Broglie. Que l'on peut rééquilibrer progressivement en reminéralisant, entre autres, avec du sel non raffiné, de l'eau de Quinton, des plantes adaptogènes, ou en stimulant sa production hormonale d 'ocytocine.


7°) le fait, apparemment, que 70% des protéines sont recyclées par le corps, et que nos besoins sont donc plutôt faibles. Les végétaux ont l'avantage de contenir des protéines qui sont bien assimilées par le corps. Les sources les plus concentrées sont le pollen et la spiruline.

8°) le caractère essentiel du repos pour l'alcalinisation du corps.


J 'ai aussi appris et expérimenté les effets très bénéfiques de certains compléments ou plantes médicinales, comme par exemple :


- les nombreuses propriétés du sel non iodé non raffiné, notamment pour reminéraliser et lutter contre la fatigue chronique, et l'importance pour les surrénales de garder un équilibre sodium-potassium dans le corps.

- les bienfaits de l'huile de coco, très digeste et antifongique.

- les propriétés de l'ortie pour stimuler le système endocrinien et les reins , tout comme les tisanes de pissenlit-persil, genévrier.

- la cannelle comme antifongique, la réglisse pour réparer la membrane intestinale.

-l'huile de ricin pour stimuler le système lymphatique :75% des liquides sont de type lymphatiques gras dans le corps. En cataplasmes pour booster le système immunitaire, réduire les ganglions gonflés et la thyroïde, multiplier des leucocytes.


- l'argile selon la méthode Jeanne Allègre, les bains de pieds chauds au bicarbonate de soude, les purges au sulfate de magnésium pour la détoxination

-l'huile essentielle de lavande pour le système nerveux ou comme antiseptique.

-l'huile essentielle de basilic sacré pour calmer, apaiser, favoriser le sommeil. Aussi en massage sur les surrénales.

- les décoctions de fenouil, cumin et coriandre pour évacuer les gaz.

-les décoctions d 'ail pour vermifuger. L'ail cru est un antibiotique naturel, tout comme l'origan et la berbérine de l épine vinette.

-le vinaigre de cidre dilué en lavements contre le candida albicans

- les lavements au café vert non torréfié dilué pour nettoyer et stimuler le foie.

-le miel pour cicatriser.


La plupart de ces connaissances sont ce que l'on appelle aussi des remèdes traditionnels ancestraux, de "grand-mère", "néo hippocratiques".

Et j'ai pu constater depuis, qu' elles sont en partie communes à d'autres naturopathes, nutritionnistes, cancérologues, guérisseurs et guérisseuses, ou épigénéticien-nes comme Sylvère Caron, Jean-Pierre Willem, Grégoire Jauvais, Henri Joyeux, Laurent Schwarz, Julien Allaire, Sandrine Muller Bohard, Joel de Rosnay, Jacques Antonin, Irene et Nelly Grosjean, Raphael Perez, Luc Bodin, Tal Schaller, Andreas Moritz, Edmond Bordeaux Szekely, Catherine Kousmine, le docteur d 'Adamo...

Continuons donc de les partager.


La révolution de l' épigénétique dans cette vidéo de Joel de Rosnay :





J ai apprécié le ton direct, franc de Thierry Casasnovas et les connaissances et expériences qu' il partage avec clarté. J'avais déjà été impressionné par son parcours personnel, sa capacité de survie, de remise en question et de rebond.

Et aussi par sa passion de partager, comme dans ses vidéos, ses magazines et dans les films, "Vivante" en collaboration avec Alex Ferrini :

et "régénération" : https://youtu.be/3hNGHHE5Oz0


Le communiqué de Thierry Casasnovas de début mars 2023



Dans ses modules de formation, il est clairement précisé et à de nombreuses reprises, que chacun-e est différent-e, et que les connaissances partagées doivent être expérimentées avec discernement, utilisées et adaptées selon ses besoins propres.


Il explique également les bienfaits d'insérer progressivement dans l'alimentation, au début des processus de régénération des jus de légumes de saison crus, étant donné que l'énergie du corps est basse.

Les bienfaits également des mono-diètes de fruits de saison et des jeûnes thérapeutiques, progressifs.


Il renvoie, dans ce domaine, aux travaux d' Arnold Ehret -rational fasting-, ou sur le régime sans mucus :


ou ceux d'Albert Mosseri:


et Evelyne Curt. www.etreenconscience.net


et aux principes de la "sanogenèse" : comment les processus de survie hormonaux ataviques du corps se mettent en route progressivement par le jeûne alimentaire.


Il insiste également sur un point important : les premières semaines de la régénération et détox, les effets du nettoyage du corps provoquent souvent beaucoup de fatigue et parfois même des symptômes plus marqués ou des troubles nouveaux, mais ils ne doivent pas être empêchés.

C'est bon signe. Ca signifie juste que le corps utilise le surcroit d'énergie générée par la détox, pour se nettoyer ; que des toxines anciennes, ont été remises dans le circuit d'élimination et que cela a des conséquences temporaires. Au bout de quelques jours ou semaines, elles disparaitront et le mieux-être se renforcera progressivement.


Le naturopathe Grégoire Jauvais l'exprime lui aussi clairement : la naturopathie n 'est pas vraiment une "médecine douce", car elle réclame beaucoup de courage et de persévérance : ça n 'est pas simple de casser ses habitudes, ses addictions parfois et de patienter.

Conférences en vidéos de Grégoire Jauvais:

Les causes réelles des maladies


Comment perdre du poids et se rééquilibrer


La constipation



Mais quel bien-être et fierté ensuite d'avoir réussi à reprendre sa vie en mains, quelle joie d'avoir retrouvé sa force vitale, sa souveraineté et sa liberté.

Lorsqu'on réussit sa régénération, alors que, comme Thierry Casanovas ,parfois, on frôle la mort, on a envie que d'une chose : partager autour de soi ce qui nous a permis de rebondir, de survivre et de se sentir fort-e, de nouveau. C'est très clair avec les nombreux témoignages dans les films d'Alex Ferrini.


Jusqu'en 2019, la médecine intégrative du meilleur de la nature, de la naturopathie et de la médecine technologique et allopathique, était considérée comme la médecine d'avenir. Je suis certain que ce sera bientôt de nouveau le cas.


En attendant, comme de nombreu-ses français-es, je continue de soutenir le droit au libre choix en terme de santé et de prévention, la liberté d'expression et d' information.


Selon la loi universelle du libre arbitre, chacun-e a le droit d'être informé, d'expérimenter et de construire son opinion avec le discernement juste, en choisissant ce qui est le mieux selon ses besoins personnalisés, son vécu, ses bases familiales et transgénérationnelles. Comme le prévoient nos constitutions démocratiques et les règlements internationaux.


La France n'est pas que le pays de Pasteur, c'est aussi celui de René Quinton, Jérôme Monod, Claude Bernard, Felix d'Hérelle, Luc Montagnier , Jacques Benveniste, Jacqueline Bousset, et tant d'autres.


Le comité Nobel au cours des dernières années a d'ailleurs primé des recherches sur la phagothérapie et les processus de macrophagie.


Nous avons aussi la chance d'avoir des terroirs d'une richesse naturelle exceptionnelle, en France, en métropole et outre mer. Alors, préservons les et soyons en dignes.


Comme disait Sénèque : " Travailler contre le vœu de la Nature est peine perdue ".





Quelques livres partagés par Serge Reiver Nazare sur son site :









Quelques autres rubriques sur mon site où je récapitule des connaissances de mieux-être:






















Feng shui. Lo shu



Les secrets de l eau




Feu intérieur




Complements A-L


Complements M-Z


Huit dossiers avec près de 300 plantes médicinales :


Lettre A


Lettres B-D


Lettres E-L


Lettres M-Q


Lettres R-Z



A-B


C-F


G-Z






Sylvère Caron sur les troubles liés à la déshydratation des cellules




Merci pour votre attention. Je vous souhaite les meilleures énergies. Restez ouvert-es, curieu-ses et expérimentez.




La photo ci-dessous est tirée du module de formation de 2015 de Thierry Casasnovas sur l'hygiénisme et la naturopathie.



+++++++++

« Y gwir erbyn y byd « « La Vérité au dessus de tout"

Olivier Clamaron F-75011 PARIS

  (+33 ) 613992283

Page d'accueil en français : avec pour vous + 150 liens de partage

WELCOME page in english : with for you + than 100 links

Page d'accueil pro. bilingue 9 outils en énergétique holistique

Feng Shui -Photos.

+++++++++




185 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page